Copyright : http://cook-design.pswebshop.com/img/cms/livraison.png

Il semble y avoir de plus en plus de questionnements concernant nos romans papier, aussi avons-nous décidé de vous expliquer un peu, au mieux de nos capacités, le cheminement d’un roman en « impression à la demande » (POD).

1) La POD, c’est quoi ?

Comme son nom le suggère, la POD signifie que nos livres, les exemplaires bien réels, n’existent pas tant qu’un lecteur ne le commande pas. Notre imprimeur détient les fichiers d’impression dans ses archives, et lorsqu’il reçoit une commande d’un magasin, il imprime le nombre requis et l’envoie au marchand qui lui a fait sa demande.

2) Qu’est-ce que cela implique ?

Que les notions de stock n’interviennent en général pas, pour commencer. Les livres sont imprimés à la pièce, sur commande uniquement. Certains grands revendeurs tels qu’Amazon en commandent parfois d’avance, mais cela ne dépend que d’eux et de leurs algorithmes. Cela signifie aussi que l’abonnement Premium n’entre absolument pas en compte (sauf s’ils se sont composé un stock comme dit juste avant). D’ailleurs, si vous commandez l’un de nos livres via Amazon et qu’ils n’ont pas de stock en entrepôt, l’option « livraison en 1 jour » n’est pas disponible . Pourquoi ? Parce que, pour continuer avec Amazon comme exemple concret (même si cela est valable pour tous les revendeurs*), lorsqu’Amazon reçoit votre commande, ils ne la valident déjà pas immédiatement car vous pouvez très bien décider de l’annuler. Ensuite, Amazon doit seulement passer SA commande auprès de l’imprimeur. Comprenez que tout comme vous n’êtes pas les seuls clients d’Amazon, nous ne sommes pas les seuls éditeurs de notre imprimeur. Il est donc fort peu probable que l’impression commence immédiatement. Après cela, l’imprimeur envoie la commande d’Amazon à son entrepôt. Tout un tas de retards peuvent survenir pendant cette livraison, pour des raisons aussi diverses que les inondations du mois de juin ou encore des grèves locales. Ensuite, une fois sa commande en main, Amazon doit encore ouvrir les cartons et préparer ses propres colis à vous envoyer à vous. Et enfin survient la deuxième livraison, qui elle aussi peut être retardée pour x et y raison. Il est donc normal d’attendre une semaine, voire deux en fonction du nombre de requêtes reçues par l’imprimeur, mais les délais de livraison extrêmement longs que vous voyez généralement sur Amazon et comparses sont avant tout des estimations grossies, afin de décevoir le moins de personnes possibles, probablement. Quoi qu’il en soit, notre imprimeur a un délai légal de 48h entre le moment où il reçoit une commande et celui où il l’envoie. Des délais de 3 à 6 semaines (ou pires encore) sont donc hautement exagérés, à moins qu’un réel soucis soit survenu dans l’entrepôt de l’imprimeur ou du marchand.

3) Quel est notre rôle là-dedans ?

Absolument aucun. Nous sommes des artisans, nous créons des livres. Une fois le livre parti chez son fabriquant, et ensuite chez son revendeur, nos seuls pouvoirs décisionnels concernent le livre lui-même : nous pouvons changer la couverture ou encore le fichier intérieur, ou même demander un retrait pur et simple de vente, mais nous n’avons malheureusement aucun poids pour forcer Amazon ou un autre vendeur à aller plus vite dans ses livraisons. Nous n’avons aucun contact chez eux, aucun numéro de téléphone, ni adresse e-mail à joindre. Nous sommes encore plus démunis face à eux que vous, chers lecteurs, car c’est vous qui avez tout pouvoir sur un grand revendeur de ce genre.

En espérant avoir pu vous éclairer au mieux, un grand merci à tous pour votre soutien continu.

L’équipe Reines-Beaux

*Clarification : le terme Amazon est ici utilisé comme exemple et peut être remplacé par l’enseigne de votre préférence.

Related Posts

Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.*