Contresens


HAWK Jordan L – W&G 1 – Contresens (nouvelle)

Contresens


5,99

In Stock

Version papier disponible :
publiée le 04/07/2016
Bonus : la nouvelle Talisman
18 € TTC, 438 pages
ISBN : 978-2-39006-108-3
Acheter : Amazon (achat externe)

 

Comparer

Product Description

Certaines choses devraient rester enterrées.

Perceval Endicott Whyborne, érudit refoulé, possède deux compétences : lire des langues mortes et se terrer dans son bureau du Musée Ladysmith. Après la mort tragique de l’ami qu’il aimait en secret, il a impitoyablement réprimé tout élan envers les autres hommes. Lorsque le charmant Griffon Flaherty, un ex-Pinkerton, s’adresse à lui pour traduire un mystérieux ouvrage, Whyborne veut tout naturellement terminer la tâche pour se débarrasser du détective privé le plus rapidement possible. Griffon a quitté les Pinkertons suite à la mort de son partenaire, dans l’espoir de commencer une nouvelle vie.

Mais le puissant culte qui a assassiné Glenn a pris racine à Contresens, et seuls les sortilèges présents dans le livre peuvent les arrêter. Des sortilèges en l’existence desquels Whyborne l’intellectuel se refuse à croire. Tandis que l’enquête rapproche les deux hommes, le charme désinvolte de Griffon menace de briser le contrôle de fer de Whyborne. Lorsque le culte ressuscite un sorcier malveillant capable de manipuler des monstres terrifiants, Whyborne pourra-t-il surmonter sa peur et apprendre à accorder sa confiance ? Griffon pourra-t-il faire table rase du passé et prendre le risque de tomber amoureux ? Ou les secrets de Griffon coûteront-ils à Whyborne son cœur et sa vie ?

Tag(s): , , , ,

4 reviews for Contresens

  1. :

    Voila un excellent roman ou l’on oscille entre Lovecraft, Harry Dickson et les mystères de l’ouest. Si la romance vient très vite, elle est bien menée et le surnaturel ainsi que l’action sont assez savamment dosés pour ne pas faire de l’histoire une eau de rose avec un vague fond mystérieux.
    Bref, un monde bien pensé, des personnages attachants, l’Egypte, la magie, l’aventure, et tout un tas de choses qui donnent envie de lire les suites.
    Et accessoirement d’aller chercher les autres titres de l’auteur!!

  2. :

    J’ai apprécié de démarrer le livre par une préface explicative plutôt que d’aller chercher, comme d’habitude les explications à la fin du livre. Au moins nous démarrons la lecture sachant déjà quelques éléments qui nous permettrons de bien comprendre l’histoire.
    L’histoire se passe, à priori, au début du siècle et j’aime beaucoup le vocabulaire utilisé et retransmit à la traduction. L’auteure a beaucoup d’humour et c’est appréciable, elle m’a franchement fait sourire à plusieurs reprises.
    J’ai tout de suite aimé celui par qui nous voyons le récit : Percival Whyborne.
    Visiblement il porte beaucoup de culpabilité en lui, par rapport à un ami décédé mais aussi par rapport à son homosexualité. Il est doux et timide, ce que je trouve très mignon. L’auteur amène sa sexualité tout en douceur en nous la laissant deviné au travers de ses réflexions. Elle place les pensées du héros dans le contexte de l’époque, soit vu comme une engeance ! Il se sent comme un désaxé tordu et un criminel. Cela accentue le fait que l’on a envie de le rassurer.
    J’ai apprécié le fait qu’au début l’histoire ne traîne pas en longueur, comme souvent c’est le cas le temps que l’auteur « installe » les personnages et événements. Cela n’empêche aucunement de bien comprendre le récit. On plonge dans une enquête pleine de mystères, de magie et d’alchimie et elle apparaît bien plus dangereuse que ce que l’on pensait au départ. On a envie de lire le livre sans le lâcher car on souhaite tout savoir sans s’arrêter. C’est palpitant et passionnant, mélange d’actions et de réflexions.Les pages défilent sans que l’on ne s’en rende compte.
    Griffon entraîne Whyborne dans son enquête et malgré son caractère, ce dernier y plonge et il est même doué et se sort de situations délicates avec brio à plusieurs reprises grâce à ses excellentes idées. Ce personnage est surprenant car lorsqu’il n’est pas dans le feu de l’action, il est peu sur de lui, se mésestime, soit physiquement, soit dans ses valeurs morales.
    Pour les fans de romance rapide, il vous faudra prendre votre mal en patience car au vu de l’époque à laquelle l’auteur situe le récit, elle prend un peu de temps à démarrer, par contre une fois en place, vous en profiterez pleinement.
    J’ai beaucoup apprécié Griffon également. Je le trouve très élégant avec Whyborne et extrêmement gentil mais il cache lui aussi un lourd passé. Les moments où Griffon manifeste sa possessivité envers Whyborne sont un régal.
    Ce livre recèle bien des surprises et aventures et les ennemis sont puissants et intelligents. Griffon et Whyborne arriveront ils à les arrêter ? Ce récit nous réserve quelques rebondissements également au niveau de la romance et cela m’a beaucoup peiné pour Whyborne, à vous de voir comment tout cela se termine.
    Mais au cours de l’histoire tout se rejoint pour un beau final qui ne manque pas d’imagination et qui est assez spectaculaire.
    Pour finir Whyborne est un héro comme je n’en avais pas vu depuis longtemps, on ne peut que l’aimer.

  3. :

    Le docteur Whyborne Percival est un homme solitaire qui se terre à longueur de journée dans son bureau au musée où il travaille comme traducteur. Il va soudain devoir travailler avec un détective prive, Griffon Flaherty qui a été recruté pour élucider un meurtre. Ils vont tous les deux se retrouver plonger au cœur d’une enquête où vont de mêler danger, aventure, mystères et société secrète.

    Ce livre fut pour moi un vrai régal aussi bien au niveau de l’enquête que de la relation entre Percy et Griffon.
    L’enquête tout d’abord, elle est très bien ficelée et pleine de rebondissements: j’ai très clairement pu imaginer ce livre adapté au cinéma ou à la télévision (un mélange entre Sherlock Holmes et la Momie): meurtres, vols, courses poursuites, combats, créatures étranges et magie. Le lecteur ne s’ennuie pas un seul instant.

    Puis il y a le duo Percy et Griffon, dont la relation qui va se développer au fur et à mesure est très belle. Depuis la mort de son premier amour Leander, Percy rongé par la culpabilité n’a pas approché d’autres hommes, il n’a d’ailleurs jamais eu de véritable relation jusqu’à présent. Il va tout de suite être attiré par Griffon mais étant persuadé qu’il est hétérosexuel il ne lui fera pas d’avance (il faut attendre longtemps avant que l’un ne fasse le premier pas et les pensées et réactions de Percy sont assez risibles). Percy peut paraitre coincé mais une fois qu’il se lâche on ne le reconnais pas.
    Griffon, lui semble être un homme imperturbable mais on se rend vite compte que c’est un masque qu’il porte et un rôle qu’il joue. En effet, c’est un homme fragile, perturbé par des cauchemars. J’ai été très attendri par la façon dont il se raccroche à Percy mais aussi par la façon dont il va le séduire.
    Tous deux sont fragiles et ont peu confiance en eux, mais ils vont s’apprivoiser petit à petit et former un très beau couple.

    Mais il y a d’autres personnages charismatiques, surtout le grand méchant de l’histoire dont je tairais le nom ici pour ne pas spoiler; et j’ai adoré le personnage de Catherine, archéologue et seule amie de Percy: une femme forte, intelligente et indépendante (ceux qui dérange à l’époque de cette histoire), elle n’a pas sa langue dans la poche et elle sait très bien se défendre (une tireuse hors pair).

    j’espère que vous l’aurais compris, j’ai beaucoup aimé et j’attends la suite avec impatience, à lire!!!

    Boulimique des livres

  4. :

    Un vrai bijou !

    Au fil des pages, l’auteure a sut faire monter la tension tout en mêlant une sensualité entre les personnages très intense. Les rebondissements sont tellement bien maitrisés. On vit tous les changements qui s’opèrent en Percival au grès de son aventure. C’est un personnage riche en couleurs, qui nous semble proche de par son caractère. Il nous rappelle la personne timide que l’on a sans doute été un jour de notre vie, et de ce fait, nous rapproche de lui.
    Par moment je sais que moi-même j’ai été happé par les ressentis qu’il nous livre. C’est un personnage que l’on pourrait tout à fait rencontrer dans la vraie vie. Ses peurs, ses insécurités, son absence totale de confiance en soi, nous le montre comme quelqu’un d’ordinaire, et du coup nous plonge d’autant plus dans son univers spécial.
    J’avoue que je me suis demandée au début comment une romance pouvait naitre d’un univers tel qu’on le décrit dès les premiers chapitres. Avec la description des scènes digne de films d’horreur, le suspense parfois et la tension générale qui découle de l’histoire on ne s’attend vraiment pas à une quelconque histoire d’amour. Et pourtant ! Leur histoire est amené quand il le faut, tout en douceur (malgré les circonstances de leur rencontre) Et finalement quand (enfin !) ça commence, les émotions sont incroyablement bien tournées et ça donne une nouvelle vision du livre. Et l’univers rend la romance encore plus puissante de par sa gravité. Ca nous donne un moment pour souffler avec le personnage. Et on se dit que l’on est finalement bien récompensé d’avoir attendu.
    Et le choix de l’auteur de son écriture en relation direct avec l’année qui est décrite est superbe, j’ai appris quelques formulation et mot de l’époque grâce à elle !
    Enfin, un super moment passé à angoisser, à avoir chaud et à rigoler, au final un livre qui donne envie de voir plus de titres de l’auteure !

    4,5/5

Ajouter un Avis