La Morsure de Lucius


KLEIN K-lee – Famille de marginaux 1 – Lucius

La Morsure de Lucius


5,99

In Stock

Version papier disponible :
publiée le 18/04/2016
12 € TTC, 246 pages
ISBN : 978-2-39006-022-2
Acheter : Amazon (achat externe)

Comparer

Product Description

Mordre ou ne pas mordre, telle est la question – une décision qui pourrait bien changer le cours de toute une vie.

Sa famille est tout ce dont Lucius a besoin. Certes, ses membres forment une troupe disparate et peu conventionnelle, mais ils sont la seule « vraie » famille qu’il ait envie d’avoir. Ce dont Lucius n’a pas besoin, c’est du bel étranger qui arrive, invité de dernière minute, et les laisse sur le cul, son loup et lui – littéralement.

La seule présence de Nicu dans la même pièce que lui provoque son lot de désastres. Lucius sait, sans le moindre doute, qu’il n’a pas besoin des ravages que Nicu menace d’amener dans son existence confortablement prévisible. Mais quand il est sur le point de perdre l’homme qui met à sac toute sa vie, Lucius réalise qu’il ne sait pas du tout de quoi il a besoin.

Tag(s): , , , , ,

1 review for La Morsure de Lucius

  1. :

    Quel plaisir de trouver un m/m sur fond de bit-lit où vampires, métamorphes et sorciers se mélangent. Merci à l’auteur K-Lee Klein (que je ne connaissais pas) de nous offrir enfin une nouvelle série réunissant les genres.
    L’écriture est fluide et agréable à lire. Le traducteur, pour une fois, est respectueux des tournures françaises et des constructions de phrases, il instille des mots ou expressions qui manquent souvent dans beaucoup beaucoup de traductions et qui sont donc laissés en vo. Ce qui est quand même dommage pour les lecteurs/lectrice français(ses). C’est donc très plaisant. C’est un fait à souligner car pas assez rencontré encore je trouve.
    L’histoire met en scène une drôle de famille composée de trois métamorphes (puma, loup et ours) et un sorcier. J’ai beaucoup aimé leurs petits surnoms tel que « maman » pour Ali (le sorcier) ou « loustic » pour Lucius. Ce dernier est contre les humains mais pas de chance pour lui ce n’est pas ce qu’à décidé son destin, son compagnon spirituel est humain, même si celui ci est un peu particulier. De toute manière l’idée même de compagnon n’est pas pour lui plaire du tout. J’ai adoré la révélation de son âme sœur à Lucius, je vous laisse la découvrir pour ne pas gâcher votre plaisir mais malgré tous les livres que j’ai pu lire dans le genre, jamais je n’en avais lu aucune qui ressemble à celle-ci. J’ai trouvé les dialogues intérieurs de Lucius très amusants, il se torture beaucoup et cela l’amène à dialoguer pas mal.
    Nicu, le compagnon de Lucius, est très touchant et m’a ému plusieurs fois. Il préfère se sacrifier plutôt que de faire du mal à Lucius.
    Lucius réussira t-il à accepter Nicu et le fait qu’il soit son compagnon, rien n’est moins sur. Le chemin est difficile pour tous les deux. Pour le reste de l’histoire, il vous faudra la lire car je préfère ne pas spolier, ça gâcherait votre plaisir de découvrir ce très bon livre. Je l’ai dévoré, hé oui pas envie de le lâcher une fois commencé et surtout très envie, par contre, de connaître la suite : savoir si Lucius et Nicu pourraient être ensemble et s’aimer et comment ils y réussiront.
    J’ai hâte de lire les tomes sur Ali, Kristoff et Manny, la « famille » de Lucius, car je pense qu’ils seront les suivants sur la « liste ». Tous sont attachants et on a très envie de savoir ce qu’il va leur arriver, Manny, son passé douloureux et ses déficiences, Kris et son joyeux caractère mais que cache-t-il derrière ? Car lui aussi a un passé difficile et Ali, la « maman » de la famille, que lui est il arrivé à lui ?? On le saura très vite je pense.
    RV pour le savoir sur le site des éditions de Reine-Beaux où vous trouverez ce 1er tome d’une série dont je vais m’empresser de lire la suite.

Ajouter un Avis